15 OCT. 08 JUIN 2016

Voire ma ville autrement - projet d’éducation artistique

collège Jeanne d'Albret - Pau

La mise en place de projets culturels communs permet de réduire les écarts socio-culturels entre les élèves et d’offrir à tous un même accès à la culture. De plus, le collège doit être « un lieu d’apprentissage de la responsabilité et de l’autonomie pour soi-même et pour les autres » et « un lieu de développement de projets Artistiques et culturels ». Aussi, l’enseignement de l’histoire des Arts doit être développé.

VOIR une exposition / S’APPROPRIER : rencontrer une artiste / FAIRE : ateliers créatifs

construction de maquette
Fanny Pierot (France)

Réinventer ma ville

En s’appuyant sur la rencontre avec Dorothée Smith et sur l’œuvre Flight Assembled Architecture de Gramazio & Kohler de l’exposition Vu du ciel, construire des maquettes de la ville & du collège à partir de photographies issues de Google Earth.

Ici, il s’agit de faire des allers-retours entre le réel (étude de l’espace proche), l’imaginaire et le virtuel par la construction d’une interprétation personnelle de sa ville (créations plastiques, photographiques et vidéos).

stop-motion
Thierry Moinet (France)

Réinventer ma ville

À partir des maquettes construites dans le précédent atelier : imaginer un scénario dans le but de réaliser un court métrage à la manière d’un stop motion.

Ici, il s’agit de faire des allers-retours entre le réel (étude de l’espace proche), l’imaginaire et le virtuel par la construction d’une interprétation personnelle de sa ville (créations plastiques, photographiques et vidéos).


TRAUM (Le cas Y)
Dorothée Smith (France)

Vidéos, photographies, sculptures, images d’archives - 2015

Après avoir exploré, dans ses travaux antérieurs, la question de l’identité à travers l’identité de genre, puis la notion de spectre, employant des médiums allant de la photographie au film, en passant par l’installation et le recours aux nouvelles technologies, Dorothée Smith poursuit ses recherches plastiques, technologiques et cinématographiques à travers un nouveau projet transdisciplinaire, à la lisière de la science-fiction, qui se concentre sur la notion de plasticité destructrice, introduite par la philosophe Catherine Malabou, qui fonctionne ici comme une caisse de résonance de notre époque.

Une fiction astronautique guide ce projet : Yevgéni est un jeune technicien qui travaille au sein d’un centre spatial comme opérateur de lancement d’astronefs. Il rêve de voyager dans l’espace mais ses troubles du sommeil extrêmes le clouent au sol. Lors du lancement particulièrement critique d’une navette Soyouz habitée par un jeune astronaute, Vlad, Yevgeni est victime d’une crise de narcolepsie, qui causera la perte de contact avec Vlad, et l’explosion de l’astronef en orbite. Hanté par cette catastrophe, Yevgéni perd progressivement pied avec le réel et revit indéfiniment le traumatisme de l’accident tandis que son identité se délite et adopte, cellule après cellule, une nouvelle forme.

Exploration fictionnelle mais scientifiquement correcte du “cas Y” comme dissection psychologique, l’installation proposée au Bel Ordinaire érigera le personnage de Yevguéni en “patient-zéro” d’un nouveau symptôme, intimement lié à une forme d’être contemporaine. Le cas Y - ou comment un drame spatial, vu du ciel, interroge notre rapport au présent.

TRAUM est un projet transdisciplinaire, composé d’un film de fiction, d’une performance, d’une série de photographies et d’une installation, qui seront réalisés et présentés entre 2015 et 2017.
TRAUM (Le cas Y) en constitue le premier volet, et sera présenté dans le cadre du festival accès)s(, sous la forme d’une installation associant photographies, vidéos, images d’archive et sculptures, suite à une résidence à l’aéroclub du Béarn.

Projet co-écrit avec Lucien Raphmaj, avec la participation de Florence Thomassin, Matthieu Barbin et Andy Bradin.

Productions : Spectre Productions, accès)s( cultures électroniques, Olympus France, CNAP image / mouvement. Avec l’aide du CNC / DICRéAM et du Centre Pompidou / Hors Pistes

Interview de Dorothée Smith sur France Inter à propos de son exposition

TRAUM (work in progress) aux Rencontres de la photographie - Arles 2015 

(à partir de 39 minutes et 19 secondes)